Actualités

L'actualité pour et par les étudiants en chirurgie dentaire

Ségur de la Santé : la place des étudiants en chirurgie dentaire

Après la crise sanitaire liée au Covid-19, le gouvernement a lancé le “Ségur de la Santé”, grande concertation nationale sur la santé en France. L’objectif est de tirer les leçons du coronavirus, et de bâtir les fondations d’un “nouveau système de santé plus moderne, plus résilient, plus innovant, plus souple et plus à l’écoute de ses professionnels, des usagers et des territoires” selon le ministère des solidarités et de la santé.

Le nom “Ségur” vient de l’adresse du ministère, établi “Avenue de Ségur”. 

4 piliers à travailler

 

Le 25 mai dernier et en présence de l’UNECD ainsi que d’autres organisations syndicales, Edouard Philippe et Olivier Véran ouvraient ce Ségur, en définissant 4 piliers :

  • Pilier n°1 : Transformer les métiers et revaloriser ceux qui soignent ;
  • Pilier n°2 : Définir une nouvelle politique d’investissement et de financement au service des soins ;
  • Pilier n°3 : Simplifier radicalement les organisations et le quotidien des équipes ;
  • Pilier n°4 : Fédérer les acteurs de la santé dans les territoires au service des usagers.

 

Depuis, l’UNECD porte les revendications des étudiants en chirurgie dentaire, votées par les administrateurs de l’UNECD le 31 mai dernier. A la demande des cabinets ministériels, une contribution écrite a été envoyée à l’équipe du Ségur, et plusieurs notes ont été rédigées. 

 

Groupe de travail étudiant

Dans les groupes de travail liés aux piliers cités plus haut, l’UNECD est représentée via la FAGE, ce qui lui permet d’être force de proposition sur les 4 piliers. Nous avons pu aussi défendre nos propositions face à Nicole Notat, animatrice principale de ce Ségur, lors d’un groupe de travail étudiant au Ministère des Solidarités et de la Santé mercredi dernier (dans le respect des gestes barrières). 

 

Les organisations représentatives des étudiants et les conférences des doyens ont pu parler d’une même voix. Ce fut l’occasion pour l’UNECD de mettre en avant 3 revendications : 

  • Augmentation des indemnités de stage des étudiants en chirurgie dentaire, pour un alignement avec les stagiaires de l’enseignement supérieur, c’est à dire 3,90 euros de l’heure. 
  • Investissement massif dans la formation des chirurgiens dentistes via une augmentation du nombre de fauteuils cliniques et du nombre d’encadrants dans les services hospitaliers, et dans les facultés. 
  • Aboutissement de la Réforme du Troisième Cycle 

 

Nous restons mobilisés jusqu’à la rédaction du rapport final mi-juillet, où nous espérons des annonces fortes et ambitieuses. 

 

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question ! 

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles :