Actualités

L'actualité pour et par les étudiants en chirurgie dentaire

Ségur de la santé : Une revalorisation historique pour les étudiants hospitaliers !

Depuis plusieurs semaines, le Ségur de la Santé bat son plein au Ministère des Solidarités et de la Santé. L’UNECD est représentée aux négociations via la FAGE et l’Association Nationale des Etudiants en Médecine (ANEMF) qui portent les revendications des étudiants hospitaliers. Lors d’une audition au Ségur de la Santé avec Nicole Notat, nous avons pu directement demander, entre autres, une revalorisation salariale pour les étudiants hospitaliers, conjointement à nos collègues médecins, pharmaciens et maïeuticiens. 

 

Notre revendication a été en partie entendue par le Gouvernement qui vient de proposer une revalorisation historique pour les étudiants hospitaliers, pour plus de 50 millions d’euros annuels :

 

DFASO 1 : De 129€ bruts mensuels à 260€ bruts mensuels 

DFASO 2 : De 251€ bruts mensuels à 320€ bruts mensuels 

TCCO 1 : De 289€ bruts mensuels à 390€ bruts mensuels 

 

Si les montants sont loin de nos revendications initiales à 3.90 euros de l’heure pour toutes les années, c’est une première étape importante avec le doublement du salaire des 4e années ! Quelques précisions sont encore à apporter concernant la date d’entrée en vigueur de ces augmentations (Septembre 2020 comme nous le demandons ou Janvier 2021). D’autres annonces viendront concernant la place des étudiants hospitaliers dans le système de santé. 

 

Si nous saluons cette avancée, nous réclamons toujours l’alignement de nos rémunérations avec les autres stagiaires de l’enseignement supérieur (soit un taux horaire de 3.90€), ainsi qu’un investissement massif dans les services d’odontologie et dans les facultés de chirurgie dentaire

 

Il est essentiel de souligner le rôle de l’ANEMF qui a su porter la voix de l’ensemble des étudiants hospitaliers lors du Ségur. Cela n’a été possible que par les excellentes relations que nous entretenons avec nos collègues médecins, signe s’il en fallait un, que l’on gagne toujours à travailler ensemble. 

 

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles :