Covid-19 : mise en place de la plateforme Renfort-RH pour les étudiants

Dans le cadre de la stratégie de dépistage du COVID 19, l’augmentation de la capacité de prélèvement nécessite d’organiser des renforts en ressources humaines au niveau des laboratoires d’analyse médicale, qu’ils soient privés ou publics. Ces prélèvements sont réalisés sous la responsabilité des laboratoires et peuvent être effectués en leur sein ou sur des drives.

L’arrêté du 24 juillet 2020 (voir notre article), publié le 25 juillet dernier, élargit la réalisation des prélèvements aux aides-soignants et aux étudiants en odontologie, maïeutique et pharmacie, sous réserve pour tous d’une formation spécifique au prélèvement, dispensée par un médecin ou un infirmier, et, pour les étudiants, sous réserve de la validation de leur première année d’étude.

Mise en place d’une nouvelle plateforme

Les étudiants volontaires peuvent s’inscrire sur la plateforme nationale « Renforts RH », ouverte depuis le 20 juillet sur le lien suivant : https://renfortrh.solidarites-sante.gouv.fr

Capture d’écran du site “Renforts RH”

Cette plateforme permet une mise en relation entre les structures de santé en demande de renforts et les étudiants volontaires. Les structures de santé, dont les laboratoires, déposent leurs besoins et peuvent accéder aux candidatures des professionnels de santé qui acceptent de se mobiliser pour la crise en cours et qui répondent à leurs besoins.

Le dispositif prévoit que les professionnels/étudiants volontaires remplissent sur la plateforme un questionnaire et téléchargent des pièces jointes (CV, diplôme et pièce d’identité) pour faciliter le processus de recrutement par les structures en demande.

C’est ensuite à la structure de prendre contact avec le professionnel ou l’étudiant. Vous trouverez ci-joint le mode opératoire pour l’enregistrement sur cette plateforme ! Mode Opératoire-Renforts RH

 

Futurs professionnels de santé, nous vous invitons à vous inscrire pour participer à un effort collectif des soignants en ces temps de crise sanitaire.

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Autres articles :