Covid-19 : Masques chirurgicaux et chirurgiens dentistes

Paris, le 11 mars 2020

A l’attention de M. Edouard Philippe, Premier Ministre, et de M. Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé

Monsieur le Premier Ministre,
Monsieur le Ministre,

La profession dentaire attire votre attention sur son rôle particulier et ses besoins spécifiques dans cette épidémie de Covid-19.

L’ensemble des professionnels de notre secteur (praticiens, spécialistes, étudiants et assistants dentaires) exerce dans un milieu pathogène et contaminant par création de micro gouttelettes due à l’usage d’instrumentation à spray. Notre profession a déployé depuis longtemps des règles et des moyens d’asepsie de haut niveau afin de garantir la sécurité de ses professionnels, chirurgiens-dentistes et assistants dentaires, et celle de nos patients.
Les chirurgiens-dentistes et les assistants dentaires utilisent des masques pour chaque patient. Les règles sanitaires pour cette épidémie nous obligent à les garder à tout moment de la journée, en en changeant toutes les trois heures. Les filières de distribution de notre secteur sont à même de continuer à nous approvisionner pour faire face à l’épidémie de Covid-19.

Si notre profession soutient totalement l’arrêté du 3 février visant à réquisitionner les masques en tant que mesure de santé publique en cette période de crise sanitaire, nous nous inquiétons sur notre possibilité à assurer des soins en l’absence de réapprovisionnement de masques par nos filières habituelles.
Notre profession demande donc la réouverture de nos réseaux de distribution propres afin de garder la réserve sanitaire de masques pour les autres professionnels de santé et médicaux sociaux. Elle demande également à ce que nos fournisseurs habituels puissent envoyer la quantité nécessaire pour la maîtrise du risque infectieux tant pour les praticiens que pour leurs assistants. Ce n’est qu’en respectant cette nécessité de disposer de stocks de masques que les équipes dentaires pourront continuer à pouvoir prodiguer leurs soins en sécurité pour les patients, pour eux-mêmes et pour la santé publique.

Notre profession tient à maintenir pleinement notre rôle dans l’organisation de la chaîne de santé en cette période sous tension.
Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Ministre des Solidarités et de la Santé, la considération et l’engagement de la profession dentaire dans la lutte contre cette épidémie.

 

Partagez cet article sur les réseaux :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest