Actualités

L'actualité pour et par les étudiants en chirurgie dentaire

Le don de plaquettes

Pour éviter le risque d’aplasie médullaire (diminution de la production des cellules sanguines par la moelle osseuse) chez les patients immunodéprimés ou subissant des traitements dits lourds, le don de plaquettes est crucial. La transfusion plaquettaire est un acte régulier, d’une durée de 30 à 45 minutes, qui permet d’éviter tout type d’hémorragie chez ces patients. 

 

Mais que sont les plaquettes ?

Les plaquettes, également appelées thrombocytes, sont des cellules sanguines qui jouent un rôle important dans l’initiation de l’hémostase. Elles sont comprises, pour un patient sain, entre 150 000 et 450 000 par millimètre cube de sang et ont une durée de vie allant de 7 à 10 jours. Cette courte durée de vie rend indispensable la régularité des dons.  A titre de comparaison, la durée de vie des globules rouges permet à une poche de don du sang d’être conservée 42 jours.

C’est leur adhésion à la paroi du vaisseau lésé, leur agrégation (=activation) et la libération de leur contenu qui permet l’initiation de l’hémostase primaire. C’est ainsi que le clou plaquettaire se forme. En s’activant, les plaquettes libèrent de nombreux facteurs de croissance (néoangiogéniques en particulier) et cytokines permettant d’initier le phénomène de cicatrisation et de recruter des cellules de l’immunité. Elles sont de plus en plus utilisées en complément d’un apport osseux ou d’une chirurgie parodontale dans l’objectif de catalyser la cicatrisation et de permettre des suites post-opératoires de meilleures qualités. La technique du PRP ou PRF (Platelet Rich Fibrin) en est le parfait exemple : après prélèvement, les plaquettes sont centrifugées afin qu’elles puissent être activées et utilisées sous forme d’une membrane de fibrine ou en sérum injectable. 

 

Pourquoi le don de plaquettes est-il nécessaire ? 

Le don du sang ne suffisant pas à lui seul pour répondre au risque d’aplasie, celui de plaquettes se veut indispensable. En effet, il permet de récolter 6 fois plus de thrombocytes que par un simple don du sang. 

Ainsi, chaque jour, 500 dons sont nécessaires pour répondre aux besoins des patients atteints. Le don de plaquettes est un acte réalisable en moyenne toutes les 4 semaines (soit 12 fois par an maximum).

 

Le don de plaquettes est-il un acte sûr ?

Le don de plaquettes est en effet un acte sûr. Tout d’abord, un questionnaire médical et un entretien avec un médecin sont effectués. Celui-ci décidera si le donneur est apte ou non à être prélevé. Par ailleurs, la quantité de plaquettes qui va être récupérée n’est pas identique d’une personne à l’autre et va dépendre du volume sanguin circulant (généralement compris entre 450 et 650 mL de plasma riche en plaquette). 

Il est important de noter que chez les personnes saines, le pourcentage plaquettaire normal est récupéré en seulement quelques jours. 

Le matériel utilisé est stérile et à usage unique, l’acte réalisé par un personnel expérimenté.

Néanmoins, il existe de rares risques à ce don qui sont disponibles sur le site de L’EFS (Etablissement Français du Sang). Une liste de ces risques est donnée à tout donneur avant chaque don.

 

Comment un don de plaquettes se déroule-t-il ?

Avant de faire ce type de don, il faut prendre rendez-vous auprès d’un site de l’EFS agréé à l’effectuer. C’est un acte qui, de l’examen post don à la surveillance, dure environ deux heures à deux heures et demie, comprenant 90 minutes de don.

Les plaquettes sont récupérées par une technique dite “aphérèse”. Grossièrement, cette technique permet de sélectionner les éléments prélevés. Ceux qui ne sont pas à garder pour le type de don voulu sont réintroduits au sein de la circulation sanguine. Ainsi, seules les plaquettes sont prélevées via cette technique. 

Certaines personnes peuvent ressentir une sensation de malaise pendant ou après le don. Il s’agit le plus souvent d’un « malaise vagal », sans gravité. Il est important de boire avant et après le don afin d’aider l’organisme à récupérer rapidement.

Une surveillance allant de 15 à 30 minutes est effectuée après chaque don, surveillance durant laquelle des collations sont mises à disposition (boisson sucrée, viennoiserie, repas chaud, salade, gâteaux, cafés etc…).

 

L’EFS a besoin de vous, les réserves sont actuellement épuisées ! Alors n’hésitez pas à prendre contact avec l’EFS si vous voulez faire un don, il n’existe pas de petits dons : don de plaquettes, plasma ou sang, tout est nécessaire ! De nombreux malades attendent ces dons ! 

 

Sources 

https://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/plaquette/3385

https://dondesang.efs.sante.fr/

https://www.chu-nantes.fr/hematologie-clinique-transfusion-de-globules-rouges-ou-de-plaquettes

 

close

La Newsletter UNECD est à destination de toute personne intéressée par la structure et ses actualités ! Envoyée une fois par mois, elle relate les dernières actualités du site internet et les évènements à venir.

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles :