Actualités

L'actualité pour et par les étudiants en chirurgie dentaire

Les Tutorats d’Années Supérieures

Depuis quelques années, de nombreuses initiatives en Tutorats d’Années Supérieures voient le jour en Odontologie.

Le tutorat est un système de compagnonnage établi entre des étudiants ayant pour but de produire un guidage, un partage de connaissances et un apprentissage par les pairs. Quelles soient réalisées par les étudiants eux-mêmes ou par les associations étudiantes, des actions existent et ont pour but d’aider les étudiants plus jeunes dans leurs études.

Les initiatives pour les tutorats d’années supérieures sont très variées : les systèmes de ronéos, les partages de corrections d’annales sont autant de projets qui accompagnent les étudiants vers leur réussite.

Bien loin des traditionnels polycopiés de ronéos et autres fiches, nous allons nous concentrer ici sur deux projets, un peu plus innovants, qui vous donneront peut-être quelques idées ou qui vous inspireront : 

 

“La rentrée des externes”
LYON

Comment est venue l’idée?

Avant chaque rentrée hospitalière, toujours aux alentours du 20 septembre, les étudiants de 4ème année lyonnais reçoivent une formation de 15 jours au sein du centre de soin. Ce « parcours d’intégration », dénommé ainsi par l’administration, a pour objectif de familiariser les néo-externes avec les logiciels de suivi de patients, de réalisation de devis, de maniement des outils informatiques en général, agrémentés de certaines interventions de partenaires. Cependant, les témoignages de ces étudiants sont frappants : même avec ces 15 jours, ils se sentent désemparés et perdus au sein du Service d’Odontologie lors de leurs premières vacations.

Qui a pensé au projet ?

L’AECDL s’est emparée de cette problématique en sollicitant l’administration, dont le Cadre de Santé, afin qu’elle puisse intervenir pendant les deux semaines de pré-rentrée hospitalière. 

En quoi ça consiste ?

Ce sont donc les deux VP Centre de Soin du mandat 2019-2020 (Marion BRISSAUD & Alexandre VIGNE) qui ont proposé, aux 4èmes années, une journée d’accueil et de visite « pas à pas » du Centre de Soin. 

Comment s’est déroulée la journée ?

Au programme : manipulation des fauteuils, explications du rangement du matériel, chaîne de stérilisation, fonctionnement des envois aux laboratoires extérieurs etc. En somme, toutes les astuces et les pièges à éviter au cours de leur externat.  En parallèle, l’association avait, pendant l’été, réalisé et mis à disposition tout un tas de fiches techniques concises sur le fonctionnement du Centre de Soin ainsi que sur le matériel nécessaire à chaque acte que ce soit un soin ou un acte prothétique afin de matérialiser concrètement leur journée de visite.

Enfin, dans le but d’accompagner de la meilleure des façons les externes, l’AECDL a mis en place un système de parrainage, sur la base du volontariat bien évidemment. Le principe est simple : un étudiant plus âgé (de 5 et/ou de 6ème année) prenait sous son aile un étudiant de 4ème année. Ces derniers devaient s’engager (solennellement) à proposer des assistanats à leurs filleuls par exemple. Ce concept a été très bien accueilli par les néo-externes qui, malgré une entrée en matière anxiogène, se sont sentis rassurés et accompagnés dans leurs premières démarches de soignants.

 

“Le Tutorat Dentaire”
CLERMONT-FERRAND

   Aurélie CHANAL , troisième année, Clermont-

Ferrand, Directrice du Tutorat Dentaire Clermont

Comment est venue l’idée ?

L’idée m’est venue en P2. En P1, je savais comment travailler, la méthode qu’il fallait suivre, alors qu’en P2, c’était plus flou. Dans les matières de pratique, je ne savais pas comment me positionner, ni ce qu’attendaient de nous les professeurs.

J’en ai parlé autour de moi et on avait tous le même ressenti. On s’est dit que si on avait eu un tutorat en P2, on aurait aimé y participer : c’est comme ça que l’idée est née !

Qui a pensé au projet ?

L’idée m’est venue assez tôt, dès le début du S2 mais ce n’était rien de concret. En avril, j’ai commencé à sonder mes amis autour de moi et l’idée leur a bien plus. J’en avais aussi discuté avec des étudiants en médecine ainsi qu’en kinésithérapie, chez qui le tutorat existait déjà. Ça m’a bien inspirée !

Comment a-t-il été mis en place ?

Pendant le confinement, comme j’avais du temps à côté de mes révisions, j’ai commencé à écrire mes idées sur un powerpoint. Au fur et à mesure, je rajoutais des idées et à la fin du confinement mon powerpoint faisait 30 pages. Je l’ai montré à mes amis qui ont adoré le projet et m’ont dit de le présenter au doyen. Après ça, j’ai fait un sondage sur les différents groupes de promo pour savoir si des étudiants étaient motivés : beaucoup l’étaient !

Fin juin, j’ai donc envoyé mon diaporama au doyen. On a ensuite fait 3 réunions : mi-juillet, mi-août et début septembre. Pendant les vacances j’ai lancé un GForm sur les groupes de promos pour recruter des tuteurs : Le tutorat Dentaire Clermont était lancé ! 

Ndlr : Le Tutorat Dentaire de Clermont c’est 16 tuteurs couvrant 8 matières par binôme (écosystème buccal, anatomie dentaire, virologie, bactériologie, gestuelle, imagerie, physiologie, immunologie)

L’équipe de tuteurs clermontois motivés

Comment s’organise le planning ?

On organise 2 séances de deux matières par semaine : une le mardi et une le jeudi !

La faculté a créé un onglet sur le Moodle : les séances y sont notées et les étudiants peuvent s’y inscrire avant de venir.

Comment se déroule une séance type ?

Chaque séance est organisée par le binôme de tuteur de la matière, ils sont libres sur la forme qu’ils veulent donner à la matière ! Chaque séance est différente.

Par exemple, en anatomie dentaire, on organise des séances de reconnaissance des dents, on donne des astuces pour le modelage des cires. On fait aussi des fiches récapitulatives et, à l’avenir, on aimerait bien réaliser des fiches de cours à trous à compléter.

En imagerie, les tutrices avaient apportées des angulateurs prêtés par la fac pour que les étudiants s’entraînent.

Une séance d’imagerie

Comment les étudiants accueillent-ils le projet ?

On a un retour très positif des deuxièmes années qui aiment beaucoup le projet. Les dernières séances ont beaucoup plus, surtout celles qui avaient un aspect plus pratique. On a hâte que d’autres étudiants viennent découvrir nos séances !

Les tuteurs sont très motivés et ils ont plein d’idées, ça fait très plaisir. Ils n’hésitent pas à aller voir les enseignants pour savoir ce qu’ils attendent des étudiants.

A l’avenir comment souhaiterais-tu faire évoluer le projet ?

Pour l’instant on souhaite continuer nos séances chaque semaine. Le doyen apprécie le projet du tutorat et le voit perdurer sur le long terme, notamment avec la réforme et le potentiel décalage de connaissances entre les étudiants venant de PASS et de L.AS.

Ainsi, un peu partout dans les facultés de France des projets voient le jour afin d’aider les étudiants et de rendre leurs études plus agréables ! Derrière ces projets d’entraide c’est avant tout des étudiants en dentaires comme les autres, motivés par un projet. Alors, si cet article t’as inspiré, n’hésite pas à te lancer ! Tu pourras trouver des informations sur “Comment monter un tutorat d’Années Supérieures” sur notre site !

N’hésite pas à contacter la Vice-Présidence en Charge des Tutorats si tu as des questions à tutorat@unecd.com !

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles :